Place des patients

Le mot patient est dérivé du terme latin patiens, signifiant celui qui endure ou celui qui souffre. Personne soignée, bénéficiaire de soins, sujet (rech. Med.), actient (patient qui agit).

La place des patients dans le système de santé a beaucoup évolué ces dernières années. Ils jouent un rôle de plus en plus actif, tant dans la prise en charge de leur maladie que dans la définition des politiques de santé.

Un patient informé

La loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé a reconnu le droit à l’information du malade , ou encore à celui de choisir librement son établissement de santé . Il peut ainsi jouer un rôle plus actif dans sa prise en charge.

La mise en place de programmes d’éducation thérapeutique

Grâce à la loi "Hôpital, patients, santé et territoires" (HPST, 2009), les programmes d’éducation thérapeutiques deviennent un élément essentiel dans le parcours de soins .
Ces programmes concourent, avec les savoirs expérientiels des patients, à une participation active de la personne soignée au processus de soin.

L’éducation thérapeutique du patient s’appuie fortement sur la relation de coopération entre le patient, ses proches et les intervenants de santé. Les interactions et les apprentissages qui en découlent favorisent la participation et la décision de la personne soignée, et ainsi des résultats de santé meilleurs.

L’Université des patients de Grenoble s’inscrit dans cette démarche de renforcement des patients acteurs en les accompagnant dans le développement de compétences : elle propose depuis 2015 un cursus de formation les conduisant à la qualification de Patient expert , qui s’adresse en priorité à des patients et leurs proches, mais également aux professionnels de santé. Elle permet aux participants de ré-investir leurs connaissances expérientielles dans un contexte professionnel.

>>Pour en savoir plus

Site réalisé par l'IREPS Rhône-Alpes avec le soutien financier de l'ARS Auvergne Rhône-Alpes